Les réseaux sociaux des agriculteurs en 2020 ?

La société actuelle n’a jamais été autant connectée. La crise sanitaire que nous traversons le confirme : le web joue un rôle important, voire essentiel, dans la vie des Français et donc des agriculteurs.

En 2020, les échanges vont au-delà du voisinage et des groupes locaux. Les agriculteurs utilisent les réseaux sociaux pour se renseigner et échanger. Très plébiscité, Facebook est entré dans le quotidien d’une part importante des agriculteurs.

Le web : un lieu d’échange depuis toujours

Un des premiers outils utilisés pour échanger sur le web a été les forums. Un forum est un espace de discussion publique. Les discussions y sont archivées ce qui permet d’avoir des échanges décalés dans le temps, à la différence des messageries instantanées. Et cela permet également de pouvoir retrouver les informations échangées (plus ou moins facilement d’ailleurs!).

Notre inventaire des forums d’échange autour de l’agriculture met en évidence moins d’une dizaine de forums « historiques ». Pour la plupart, ils sont de type classique utilisant des « vieux outils ». En effet les dernières technologies n’y ont pas été intégrées !

Ces forums arrivent néanmoins à garder un nombre important de membres (de 3 500 à plus de 25 000 membres). Mais leur croissance est faible : moins de 10% sur les 6 derniers mois.

Forums traitant de sujets agricoles avec le nombre de membres actuels (septembre 2020)

(pour ouvrir le lien du forum, cliquez sur MAJ+Enter)

https://public.flourish.studio/visualisation/3794132/

Facebook : le réseau social des échanges entre agriculteurs

Depuis sa création en 2004, Facebook est entré dans la vie d’une majorité de Français et les agriculteurs ne font pas exception. Au-delà de la possibilité de publier des photos, vidéos et autres, ce qui a séduit les agriculteurs est la possibilité de créer et de rejoindre des groupes de discussion sur les sujets agricoles qui les intéressent.

Notre inventaire recense près d’une quarantaine de groupes Facebook autour de sujets agricoles. Les échanges se font entre professionnels. Les principaux sujets abordés traitent du matériel agricole, de l’agriculture de conservation des sols (ACS) et des techniques de cultures simplifiées (TCS), de la viticulture et de l’élevage.

Ces groupes rassemblent plus de 480 000 membres ! Et fait important à noter : on constate au cours des 6 derniers mois une augmentation de 20% des membres pour l’ensemble des groupes. Une très belle dynamique pour le partage d’informations et de connaissances !

NDLR : le graphique est interactif et il est donc par exemple possible de cliquer sur les groupes pour voir les sujets précis traités et le nombre de membres.

Cartographie dynamique des principaux groupes Facebook sur les sujets agricoles avec le nombre de membres actuels (septembre 2020)

(pour ouvrir le lien du groupe, cliquez sur MAJ+Enter)

https://public.flourish.studio/visualisation/3794002/

Est-ce que cette dynamique est liée à la crise sanitaire que nous traversons ?

Il semblerait que non ! Les agriculteurs ont toujours eu des défis à relever : pression parasitaire, commercialisation, sécheresse…

Actuellement, ils font face plus que jamais à des changements, que ce soit climatique, sociétal et/ou économique. Depuis toujours, et encore plus aujourd’hui, ils doivent s’adapter pour faire fonctionner leurs exploitations et réussir la transition agro-écologique au centre des enjeux actuels.

L’ échange, le partage d’expériences et de connaissances sont essentiels dans cette transition : les agriculteurs l’ont bien compris.

Utiliser les réseaux sociaux et les outils que le web fournit pour échanger et partager est un excellent moyen de confronter leurs expériences et ainsi réussir les changements qu’ils initient.

8 commentaires sur “Les réseaux sociaux des agriculteurs en 2020 ?”

  1. Quel credit donner à un article sur les réseaux d’échange entre agriculteurs qui ne mentionne ni Gros Tracteur Passion (25000 memebres enregistrés) ni ça bourre au batteur (50000 membres) ?
    Amandine il va falloir revoir les basiques…

    1. Bonjour,
      Vous avez en effet raison : j’ai oublié de mentionner ces groupes importants.
      Merci de votre commentaire, j’ai corrigé les cartographies !
      Et bien sûr elle n’est pas exhaustive et pourra être enrichie.

  2. Tout d’abord, merci AGRI EN COLÈRE de soutenir notre page !

    Comme il vous l’a signalé dans son commentaire, notre groupe Facebook, c’est « ça bourre au batteur » et non pas « ca bourre au tracteur » … Merci !

    1. On a mis volontairement Twitter à part, même si c’est un réseau social, on a considéré que ce n’était pas adapté aux échanges sur les techniques entre agris….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *