Neayi

La plate-forme web des agriculteurs qui évaluent et déploient de nouvelles pratiques.

Notre plateforme a vocation à aider la transition des agriculteurs vers de nouvelles pratiques agro-écologiques, que ce soit des itinéraires techniques, de nouveaux équipements, de nouvelles solutions de gestion de l'exploitation, des solutions de protection des cultures, etc. Elle adresse deux points clé du changement : la décision et la mise en œuvre.

L’objectif est d’atteindre, autant que possible la triple performance : environnementale (sol, eau, CO2), sociale (pénibilité et temps du travail) et économique (équilibre financier de l’exploitation). Pour cela, le site ne se limitera pas à certains sujets, dès lors que les échanges traiteront de sujets techniques, et se feront dans le respect des points de vue et des niveaux d’avancement de chaque agriculteur. Il pourra aussi y être discuté de nouvelles options de circuits de vente ou d’approvisionnement, de nouveaux systèmes d’assurance, etc.

L’important est de faire émerger les meilleures pratiques dans le contexte de chacun, grâce à l’intelligence collective.

La plateforme permet en outre de capitaliser l’information, afin qu’elle serve au delà d’un simple échange entre deux ou trois personnes.

La plateforme ne se substitue pas à l’ensemble des acteurs de la filière (conseillers, distributeurs, fabricants); elle accélère et rend plus pertinents les conseils de ces acteurs au moment de leur mise en œuvre.

Pour déterminer le plus rapidement possible les éléments nécessaires et les plus impactants pour notre stratégie, nous avons décidé de démarrer avec des briques logicielles open-source que nous assemblons et adaptons pour les compléter et les faire ensuite évoluer au fur et à mesure des retours de nos utilisateurs.

Le forum de questions / réponses

La première brique de la plateforme est un forum de questions/réponses. Il s’agit d’un site web sur lequel on peut poser tout type de question et y répondre.

Ce type de forum particulier est déjà très utilisé dans des secteurs comme l’informatique ou de la formation. Ils combinent des fonctionnalités spécifiques qui leur permettent de garder un très fort niveau de pertinence et d’éviter les “discussions de comptoir” :

  • On y poste des questions. Il n’est pas possible de poster un message qui aurait pour objectif de partager son humeur ou un avis non sollicité.
  • Les questions font l’objet d’un vote en plus ou en moins par la communauté. Ainsi les questions les plus pertinentes gagnent rapidement plus de visibilité, tandis que les questions clivantes ou sans intérêt pour la communauté sont moins visibles voire directement fermées.
  • De même, les réponses et commentaires font l’objet de votes. Rapidement, les auteurs gagnent des points de réputation, qui agissent fortement sur certains ressorts psychologiques : dès lors qu’on a acquis une certaine réputation, on souhaite la préserver et augmenter la qualité de chacune de ses propres contributions.
  • Une réputation élevée donne par ailleurs des droits particuliers sur le site (comme la possibilité de rephraser certaines questions mal posées, ou bien de fusionner certaines questions, mots clés, etc…)
  • Au moment de poser une question, l’auteur doit saisir des mots clés : nom du produit, du ravageur, de la culture, contexte spécifique (stress hydrique, type de sol, rotation), etc. Chacun peut alors s’abonner à certains mots clé, et ainsi être notifié lorsqu’une nouvelle question vient à être posée sur ces sujets.
  • Les questions peuvent être partagées dans Facebook ou Twitter pour inviter d’autres experts à y répondre ou pour apporter une réponse à une question qui y serait posée, et ainsi profiter de l’effet des autres plateformes.

La base documentaire

La seconde brique de la plateforme est un espace documentaire de type wiki (il s’agit du logiciel utilisé par Wikipedia, modifié pour nos besoins). Dans cette base documentaire, on retrouvera de la documentation sur les différentes techniques, pratiques et solutions. Cette documentation peut être issue soit de bases de données existantes (par exemple la base AMM de produits phytosanitaires et de biocontrole), des bases encyclopédiques de ravageurs et de solutions agro-écologiques comme celle de Geco (EcoPhyto), ou bien des pages décrivant des produits spécifiques, issues de fabricants ou de la communauté.

Cette base, au même titre que Wikipedia, est constamment améliorée, et son intégrité est assurée par la communauté, au travers de mécanismes d’alertes et de “nettoyage” automatique. Toute modification sur une page entraîne une notification reçue par les précédents auteurs de la page, ce qui fait que les personnes les plus compétentes pour valider la nouvelle contribution sont averties et peuvent corriger ou améliorer la contribution. Les désaccords sont tranchés par des mécanismes collaboratifs, qui utilisent une fois de plus des systèmes de réputation.

L’objectif est de relier la base de donnée et le forum de questions/réponses, si bien que les questions qui font référence à des concepts décrits dans la base seront automatiquement associées via des mots-clés. Si un utilisateur pose une question parlant de trichogrammes, le mot clé “Trichogramme” sera ajouté, en lien avec la page correspondante.

La base de donnée permet en outre de relier les concepts entre eux - dans l’exemple ci-dessus, le mot clé “Pyrale du maïs” pourra être ainsi proposé automatiquement.

Dans la base documentaire, nous envisageons d’ajouter des fonctionnalités spécifiques au fur et à mesure des retours utilisateurs, par exemple :

  • Un “score de recommandation” d’une technique ou d’une solution : si un utilisateur indique avoir utilisé telle ou telle solution décrite dans la base, il pourra indiquer s’il recommande cette solution dans l’absolu. Le taux de recommandation sera alors un indicateur intéressant pour les autres utilisateurs qui cherchent à valider leurs choix.
  • Un système permettant de retrouver sur une carte les usagers de telle ou telle solution (permettant ainsi de mieux comprendre le contexte d’adoption de la solution)
  • La possibilité de retrouver toutes les questions ou articles du web traitant des sujets en lien avec la page courante.

A l’instar de Wikipedia, il est possible de créer des pages sans structure a priori - il est ainsi très facile et très rapide d’ajouter une page de documentation sur un nouveau produit, un nouveau ravageur ou une nouvelle solution sans avoir au préalable à solliciter tout un ensemble de responsables. La nouvelle page sera alors automatiquement validée par la communauté qui aura la possibilité de l’améliorer le cas échéant. Les utilisateurs tomberont sur cette page directement via les questions posées en lien, ou bien encore plus simplement via des recherches Google ou autre.

A qui s'adresse la plateforme ?

Notre plate-forme s’appuie avant tout sur sa communauté, composée essentiellement d’agriculteurs, en recherche de solutions innovantes et d’optimisation de leurs moyens de production

Notre modèle économique a pour centre la fourniture de services aux acteurs de l’écosystème agricole, qui sont intéressés par les changements de pratiques que notre plate-forme permettra :

  • Agro-fournisseurs : Déploiement de solutions innovantes et amélioration de l’usage
  • Filières de production : Adoption de nouvelles pratiques, animation de leur communauté
  • Industrie agro-alimentaire : Sécurisation du sourcing, qualité et résilience de la production
  • Acteurs institutionnels : Amélioration de l’aspect environnemental et sociétal

Que ce soit pour améliorer l’usage, la mise en oeuvre, la compréhension d’une pratique ou d’une solution, ou bien sa diffusion au travers de la communauté, notre plate-forme offre une composante digitale à ces acteurs. Nous prenons en charge le déploiement de la stratégie digitale du projet, de la mise en ligne de la documentation de référence, à la création des questions/réponses de démarrage, en passant par le marketing digital vers les utilisateurs agriculteurs (mail, réseaux sociaux, etc…)